Présentation

Au commencement …

L’association « Le Bol, pôle de coopération sur l’alimentation » a été fondée en janvier 2015 pour intensifier les dynamiques de coopérations et de mutualisations qui se développaient entre les différentes structures de l’Économie Sociale et Solidaire de la région lyonnaise : partage de locaux, mutualisation de transport, projets communs…

Sa structuration a été amorcée en 2014, grâce à un financement de la Ville de Lyon et à un soutien du Pôle Métropolitain. Elle regroupe deux initiatives antérieures, le «Pôle d’Initiatives pour la Relocalisation Alimentaire Territoriale» (PIRAT) depuis 2009 et le projet de «Pôle Territorial de Coopération Économique Agri-Alim» en 2014, et établit ainsi un partenariat unifié des structures alimentaires de l’Économie Sociale et Solidaire de la région lyonnaise.

Gouvernance

Aujourd’hui, le Bol est une association loi 1901, domiciliée au 58 rue Raulin, 69007 LYON. Depuis le début de l’année 2018, l’association a adopté un nouveau mode de Gouvernance presque inédit au sein d’organisations telles que les associations. Elle se dit horizontale, c’est-à-dire qu’elle regroupe les trois piliers suivants : participation, collaboration et démocratie.

Le but de ce nouveau mode de Gouvernance est da favoriser l’autonomie de l’ensemble des organisations membres sur les différents projets du Bol. En effet, Le Bol : Pôle de Coordination sur l’Alimentation est une suprastructure qui chapeaute un collectif sur des problématiques communes. Ensemble, Le Bol et ses membres vont œuvrer pour répondre à leurs besoins communs au travers de projets et ce grâce à l’aide bienvenue de bénévoles.

 

Schéma de la Gouvernance du Bol

Organisation

Cette Gouvernance est régie par un organe principal, l’Hyperbol, qui statue sur les grandes décisions d’orientation stratégique de l’association. Peut assister à l’Hyperbol n’importe quel membre de l’association s’impliquant dans un Super Cercle. Les Supers Cercles, eux, représentent les différents pôles projets du Bol qui sont aujourd’hui au nombre de quatre. Dans chaque Super Cercle on trouve des Sous-cercles qui représentent des postes de compétences selon les projets.

L’objectif  est de créer une synergie dans des groupes de travail selon les compétences des personnes qui s’y implique et de favoriser l’autonomie de chacun tout en oeuvrant autour d’une problématique commune.